mardi 4 avril 2017

Référendum - Résultats

Le but de ce référendum était surtout de créer un lien entre les ´"gens informés" (internautes), et le grand public. Savoir si des gens étrangers aux informations d'internet, approuveraient le Conseil National de Transition s'ils étaient informés de son existence, des raisons de celle-ci et de son programme.

Un vote électronique a été mis en ligne pour les internautes :
529 votants

526 approuvent la mise en place du CNTF
2     préfèrent les politiciens
1     se soumet aux événements

Soit: 99, 43 % des gens informés approuvent la mise en place du CNTF 

Le vote public a été réparti entre la capitale, une zone rurale et quelques villes secondaires (Rennes, Montpellier, Tours, Souppes sur Loing, Simandre), ainsi qu'une zone Dom Tom (La Réunion).
Villes secondaires: à Tours intervention de la police du maire ; A Rennes, Montpellier, mauvais temps et peu de préparation.
Résultat : 19 votants ; 19 "oui"

Zone rurale (47) :  79 votants ; 79 "oui"
Zone parisienne :  108 votants ; 103 "oui" ; 4 "non" ; 1 "blanc"
Zone Dom Tom :    22 votants ;   19 "oui" ; 2 "non" ; 1 "blanc"

RÉSULTAT VOTE DU GRAND PUBLIC :

228 votants

220 approuvent la mise en place du CNTF
6 préfèrent les politiciens
2 se soumettent aux événements

Soit 96,49 % du public approuve la mise en place du CNTF

CONCLUSION

Il suffit d'avertir suffisamment de gens du "grand public" pour que la logique reprenne sa place dans notre société... mais cela a un coût : Nous avons dépensé environ 4000 euros pour atteindre 228 votants.
Il faudrait donc environ 160 millions d'euros pour éveiller 10 millions de personnes (à part les politiciens, qui peut disposer d'une telle somme ?). 

Le seul moyen semble donc de communiquer au plus bas coût (campagnes réitérées de tracts) avec le grand public en l'incitant à rejoindre les internautes.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire